Nous sommes le :
Dernière mise à jour : 16 mai 2016

Bénin icone_Bénin Nos partenaires icone_Bénin Pratique icone_globe Divers icone_pratique

Titre
 




Dans mon pays, il y a une grande variété de paysages végétaux et une population faunique si importante qu’elles laissent un souvenir inoubliable. Les cordons littoraux de la zone méridionale sont couverts de cocoteraies, et le voyageur prend plaisir à s’asseoir à l’ombre de ces grands arbres dont les fruits ronds et gorgés d’une eau suave, désaltèrent à satiété celui qui les cueille et les ouvre. Quant aux mangroves qui sont des forêts naturelles de palétuviers aux racines enchevêtrées, elles font rêver à l'écotourisme.

Une forêt tropicale humide, très dense, recouvrait autrefois le pays jusqu’aux lagunes.
 
La région méridionale a été largement déboisée et mise en culture, sauf aux abords des fleuves (forêts-galeries). Le palmier à huile aujourd’hui en déclin constituait autrefois de grandes plantations.

Des cocotiers ont été plantés entre mer et lagunes. Le centre du Bénin est en grande partie recouvert de forêts sèches. La savane arborée et les forêts-galeries dominent dans le Nord, au climat plus sec. Buffles, antilopes, panthères, singes, crocodiles et canards sauvages font partie de la faune du nord du Bénin. La zone subéquatoriale présente un aspect insolite. En raison d'une anomalie climatique, la forêt dense habituelle à cette latitude est remplacée par une savane touffue communément appelée Savane béninienne et quelques forêts sacrées.
 
La réserve de la Pendjari, à cheval sur le Bénin et le Burkina Faso, et celle du W, partagée entre le Bénin et le Niger, sont très fournies en capital faunique.

Actuellement, seule la réserve de la Pendjari est aménagée pour recevoir les amoureux du SAFARI. Situé à 93 km de Natitingou, et d'une superficie de 275.000 hectares, le parc est un véritable jardin d'Éden où vivent protégés, plus de 850 éléphants, 2.000 buffles, 1.205 hippopotames, 350 lions et autres, léopards, antilopes, etc. D'importantes espèces d'oiseaux y vivent également. La chasse sportive est ouverte dans les zones cynégétiques définies et délimitées par les services des Eaux et Forêts et Chasse. Ce sont la zone de Porga et de l'Atakora et les endroits retenus pour les campements : Batia Koukoubiri, Mékrou. Pour ce qui est de la flore, chaque région naturelle du Bénin correspond à un type de végétation qui a ses attraits.
 
Toute la zone centrale et septentrionale du Bénin supporte des savanes. C'est par excellence le domaine d'élection de la grande faune favorable à la pratique de safaris. Les réserves sont parmi les plus remarquables d'Afrique : éléphants, buffles, hippopotames, hippotragus, lions, guépards, caïmans, antilopes, oiseaux au plumage chatoyant et multicolore, sont comme dans un paradis retrouvé.

Mais bien sûr, il y a aussi des animaux domestiques comme le bœuf, le mouton,
la pintade, la poule, le canard, le dindon, le lapin et j’en passe.

 

Date création du site : 28/02/2003 ©2007-2016 Association Amitié France-Bénin Mentions légales