Nous sommes le :
Dernière mise à jour : 16 mai 2016

Bénin icone_Bénin Nos partenaires icone_Bénin Pratique icone_globe Divers icone_pratique

Actions 2013
 

Autre(s) page(s) en rapport avec ce sujet : Actions (2003) - (2004) - (2005) - (2006) - (2007) - (2008) - (2009) - (2010) - (2011) - (2012) - (2014) - (2015) - (2016)


Les pages Actions 2013 : Actions 2013 (suite ) , Actions 2013 (suite 1), Actions 2013 (suite 2)

 

Ah ! quelle belle fête que celle donnée le samedi 6 avril à la salle Victor-Hugo de Cournonterral par l’association Amitié France-Bénin au profit des enfants du Bénin !

De nombreux convives, dont certains venus de fort loin, Saint Gilles, Millau, Marseille, Toulouse… avaient répondu présent pour apporter leur soutien à cette action mais aussi pour se divertir et se régaler les papilles.

M. le Consul de Bénin, en poste à Marseille, avait fait le déplacement pour nous faire l’honneur de sa présence. Honneur également d’avoir reçu une importante délégation de l’équipe communale de Cournonterral avec à sa tête le maire, M. Thierry BREYSSE. Qu’ils soient tous ici remerciés de l’intérêt qu’ils accordent à l’aide qu’Amitié France-Bénin apporte sans relâche depuis douze ans aux plus nécessiteux parmi la population béninoise.

Dans une salle joliment décorée aux couleurs françaises et béninoises, tout a commencé avec un joyeux désordre noyé dans un indescriptible brouhaha, moment où chacun retrouve ses amis ou des connaissances perdues de vue depuis…

Cela se passe comme toujours autour du bar, tenu avec zèle et vivacité par nos fidèles Alain, Brigitte et Jonathan. Là, les langues se délient facilement alors que les mains sont occupées, l’une à tenir un verre d’apéro, l’autre remplie de petits feuilletés fort appétissants.
Et le temps s’écoule doucement sans que personne ne s’en préoccupe ni ne s’impatiente.

Pourtant, petit à petit ce lieu de perdition est abandonné au profit des tables, sur lesquelles les couverts attendent depuis longtemps de se rendre utiles.

Le débonnaire président de l’association, René AHIVI, s’empare du micro devant une assemblée soudainement silencieuse, pour souhaiter la bienvenue à chacun et formuler le vœu que tout le monde reparte ravi à la fin de cette soirée. Et il annonce le début du spectacle.

Comme l’année précédente, c’est la troupe « Sergio et ses Dream’s Girls » qui avait la responsabilité de faire vibrer le public grâce au spectacle donné par ses trois créatures de rêve qui, deux heures durant, n’auront de cesse de se dodeliner à souhait, parées des costumes les plus chatoyants et interprétant des airs parmi les plus célèbres que les grands cabarets aient jamais chantés.

Le public, rapidement conquis, en redemande et c’est toujours avec de charmants sourires éclairant des minois et des corps à la plastique parfaite, que ces demoiselles s’exécutent avec bonne grâce.

Dans le même temps le repas est servi par une équipe de jeunes et prestes serveuses. D’abord une salade périgourdine, puis une cuisse de canette confite accompagnée de champignons poêlés et d’un gratin dauphinois ; arrive ensuite une assiette de quatre fromages et enfin une autre assiette de quatre demi-gâteaux très fins. De quoi satisfaire les plus exigeants.

Dans les coulisses, pour que tout se passe bien, le traiteur, Serge Bonnier, et ses aides, s’activent fébrilement et transpirent sang et eau. Mais les convives ne les voient pas et ne s’en soucient même pas. Il fallait donc leur rendre ici un petit hommage.
Ce succulent repas était accompagné des vins rosé et rouge gracieusement offerts, comme chaque année, par le domaine de Mujolan de Fabrègues. Nous l’en remercions chaleureusement.

A l’entracte, tirée par plusieurs petites mains innocentes, la traditionnelle tombola où onze lots de valeur étaient mis en jeu, a fait autant d’heureux. Ici aussi nos remerciements vont à tous ceux qui, avec constance depuis plusieurs années, soutiennent les actions menées avec succès par Amitié  France-Bénin, en sponsorisant cette tombola. En particulier Midi Libre ; le restaurant « Le petit Mickey » de Montpellier, dont le patron avait pu pour la première fois se joindre à nous ; le supermarché SPAR de Pignan ; Home Micro informatique à Pérols…

Après cette pause-tombola, les projecteurs se sont rallumés et le spectacle, avec quelques sketchs hilarants, une éblouissante démonstration de danse sur échasses et autres prestations où prévalait le charme, a médusé pendant une heure encore une assistance enthousiaste. Et j’ai pu remarquer à plusieurs reprises des yeux masculins sur le point de s’exorbiter alors qu’une de ces vaporeuses présences féminines enveloppées de plumes et de brillants venait les frôler à la manière d’une caresse tout endéambulant autour des tables…

Enfin le moment est venu où, sous un tonnerre d’applaudissements, le rideau est, hélas ! tombé définitivement ; le spectacle était terminé. Et c’est Philou, le talentueux DJ, qui, bien installé devant ses manettes, s’est chargé d’endiabler une piste de danse sur laquelle les amateurs et surtout les amatrices ne se sont pas fait prier pour venir se déhancher et dérouiller leurs bras !

Après le départ de la plupart des fêtards, la salle n’était plus que désolation… Ce qui est logique…et apportait la preuve que le public s’en était donné à cœur-joie et que cette soirée de solidarité au profit des enfants du Bénin avait été une formidable réussite.

 

suite

 

Date création du site : 28/02/2003 ©2007-2016 Association Amitié France-Bénin Mentions légales