Les ressources culturelles


Dans ses aspects exotériques, la cosmogonie marquée par l’animisme, ou les religions traditionnelles véhicule tout un panthéon de divinités.
Le Bénin est connu comme étant le berceau et le pays du Vodou.
Parallèlement aux cérémonies culturelles, des manifestations culturelles existent ici et là dans le pays. L’on peut citer :
• Le Yèkè Yèkè dans le Mono
• Les Egungouns dans l’Ouémé
• La Gani rassemblant la communauté Baatombu
• La fête des masques Guèlèdè
En dehors de ces manifestations culturelles à caractère national ou régional, le folklore local reste très vivace : la musique de l’eau, la danse du bâton, les échassiers, les danses acrobatiques, etc.
Le français est la langue officielle du Bénin, mais les Béninois parlent la langue de leur communauté (fon, haoussa, yoruba), celles de leurs voisins immédiats et les langues des commerçants. Plus de la moitié de la population est animiste et pratique un vaudou marqué de fortes tendances syncrétiques avec le christianisme. Le vaudou 19,3 % est devenu la religion d’État au début de l’année 1996. Les chrétiens, catholiques et protestants représentent 53 % de la population et vivent surtout dans le Sud, 27,7 % de la population sont des musulmans, surtout dans le Nord.

AMITIÉ FRANCE-BÉNIN est une association humanitaire en faveur des couches défavorisées de la population Béninoise.

Translate »